Stocks, avions et sauce verte – The Berlin Spectator

apprendre la bourse et le trading 81
apprendre la bourse et le trading 42
Stocks, avions et sauce verte – The Berlin Spectator
4.7 (98%) 32 votes
 

Francfort-sur-le-Main est une petite ville mondiale. Malgré ses 750 000 habitants, il abrite la plus importante bourse de valeurs d'Europe continentale, l'un des plus grands aéroports du continent et le plus grand parc des expositions du pays. En plus, Francfort est belle.

Qui a dit que les touristes aiment ce qu'ils font? D'accord, la plupart du temps, ils sont heureux, à moins qu'ils ne ressentent le besoin intérieur de grimper au sommet de la tour de la cathédrale de Francfort. Deux touristes espagnols montés vendredi étaient à bout de souffle après des centaines de marches. Ils ont dit que ces escaliers sinueux ne finiraient probablement jamais. Ils avaient raison

Magasin d'oxygène Nécessaire

Un gars qui a commencé à monter ces escaliers en novembre 1972 vient d’atteindre le sommet lundi dernier. Une dame américaine qui descendait a dit aux personnes qui faisaient partie de l’arriéré qu’elles auraient à couvrir davantage. Ils n'étaient pas contents, mais ils transpirent comme des cochons, y compris l'auteur de ces lignes.

Une fois qu'ils arrivent là-bas, les touristes ont besoin d'insufflation de bouche à bouche ou d'un magasin d'oxygène, en particulier lorsqu'ils portent d'innombrables appareils photo et pèsent 105 kilos, grâce à toutes les pizzas et au jus de pomme. Mais tout le monde sera récompensé là-haut. La vue vaut cent fois les 3 euros du billet. Cela mènera à une conclusion: Francfort est belle.

De là, la rivière principale, la vieille ville avec ses nombreuses maisons médiévales, dont le "Römer", ressemble à une ville miniature de Lego. Des milliers de photos y sont prises tous les jours, et à juste titre. Voulez-vous un selfie avec un fond approprié? Montez ces escaliers. Ne pense plus. Fais le juste. Si nous pouvons.

La sauce verte est attrayante

Avant la construction de la cathédrale de Francfort en 1550, il y avait au moins quatre autres temples au même endroit. Parmi eux, une église mérovingienne, un temple carolingien, un temple romain et un temple gothique ancien.

En plus de monter des escaliers sans fin, les gens aiment manger lorsqu'ils arrivent à Francfort. Ceux qui ont l'intention d'essayer une spécialité locale peuvent opter pour la sauce verte de Francfort. Ce plat local est basé sur plusieurs types d'herbes. Il se consomme froid, avec des pommes de terre et des œufs à la coque. Comme vous savez? Aucun indice Mais ça a l'air bien.

"Little Manhattan" à Francfort. Photo: Imanuel Marcus

Quoi qu’ils mangent, de nombreux habitants de Francfort et touristes, du moins ceux qui ont de gros moyens financiers, le font dans une rue située à cet effet, dans la zone piétonne. "Fressgass" (ou "Freßgass" avec cette étrange lettre allemande "ß") pourrait être traduit par "Munching Alley". Ce nom pour une bande de rues avec de nombreux restaurants, situé entre "Alte Oper" et la bourse de Francfort, est apparu il y a 120 ans.

Costumes et bretzels

Vers 13 heures, les courtiers en valeurs mobilières aux costumes coûteux se rendent dans la zone piétonne. Certains avalent simplement un bretzel sec du marché juste au coin de la rue. D'autres vont manger dans les grands restaurants de "Fressgass" avant de retourner à la hâte à la Bourse pour récupérer leur argent.

Francfort peut être très encombré et bruyant, même à sa gare centrale. C'est un important centre ferroviaire en Allemagne qui relie le sud-ouest au nord-ouest du pays. Des dizaines de milliers de voyageurs changent de train dans leur grand terminal ou arrivent à Francfort.

De plus, des dizaines de milliers de voyageurs voyagent chaque jour. Beaucoup vivent dans la région du Taunus, à Bad Homburg, à Wehrheim et dans d'autres petites villes ou villages où la vie est plus abordable. Ils se rendent en train régional ou en train "S-Bahn" pour se rendre à Francfort. Parmi les nombreux voyageurs, on trouve des banquiers, des avocats, du personnel informatique, des hôtesses, des pilotes et une communauté très internationale de personnes aux multiples métiers.

Il n'y a pas de postes vacants dans les hôtels de Francfort

Juste en face de la gare centrale, un des points chauds de Francfort, le quartier de "Moselstrasse" attire des alcooliques, des toxicomanes, des proxénètes, des prostituées et leurs clients. Le "Sex Inn" est un bordel dans lequel les hommes sélectionnent des prostituées qui offrent leurs services dans des chambres privées sur quatre étages. C'est comme un supermarché pour le sexe payant.

À côté du bâtiment, des jeunes hommes avec des bouteilles de bière à la main sont assis dans la rue sale. Au coin de la rue, une femme sans abri qui semble défoncée gît allongée sur le sol, à côté de trois sacs en plastique qui semblent contenir tout ce qu'elle possède. Ce n'est pas limité à Francfort. Toutes les villes allemandes ont ce type de quartier.

Un mot: architecture. Photo: Imanuel Marcus

Ce jour-là, des dizaines de milliers de visiteurs ont rempli pratiquement toutes les chambres d'hôtels disponibles dans la ville, malgré des prix exorbitants, grâce au Salon international de l'automobile «IAA». Les Chinois, les Japonais, les Américains et les Européens sont ici. Tout le monde doit faire l'expérience de la "nouvelle mobilité" vendue par l'IAA.

Porte à porte

En conséquence, ce type de mobilité est généralement ancien. Les constructeurs automobiles allemands vendent toujours des véhicules à essence et au diesel comme si c'était en 1985. À qui est due le fait que les solutions de rechange arrivent aussi lentement qu'elles le sont? L'industrie blâme le gouvernement et le manque d'encouragement. (Lisez tous nos articles sur le & IAA & 2019 ici.) Le salon du livre allemand a également lieu à Francfort.

De nombreux facteurs font de Francfort une ville véritablement mondiale: la Bourse, le petit équivalent allemand de Wall Street, les grandes foires organisées par "Messe Frankfurt" et le fait que la quasi-totalité des banques allemandes ont leur siège à Francfort. En outre, la ville possède le quatrième aéroport en importance en Europe.

L'aéroport de Francfort est tout à fait quelque chose. Les passagers qui changent de vol ou viennent d'arriver, ainsi que ceux qui partent d'ici, doivent souvent parcourir de longues distances à pied, de terminal en terminal, de porte à porte. C'est une douleur dans le cou. Cet aéroport ne sera pas réduit bientôt. Le contraire est vrai. Le terminal 3 est en construction pendant que nous parlons.

Un fils de la ville

En 2018, l'aéroport de Francfort comptait jusqu'à 69,5 millions de passagers. Sur ce continent, seuls Londres Heathrow, Paris Charles de Gaulle et Shiphol à Amsterdam sont plus grands. L'année dernière, 2,1 millions de tonnes de fret ont été transportées depuis l'aéroport de Francfort.

Trains, avions, foires commerciales, banques et d'innombrables chantiers de construction, dont un grand dans le quartier financier: tout cela fait partie de Francfort. Trop? Oui, en fait. Mais il y a aussi calme et ralentissement. Ceux qui le cherchent le trouveront rapidement.

Feu Albert Mangelsdorff était un Frankfurter. Photo: Tim Steinmetz

Au coin de "Alte Oper", le parc "Bockenheimer Anlage" est verdoyant, calme et magnifique. Il y a des sentiers, de l'herbe, des arbres et d'autres plantes, du bon air, même une petite galerie et un lac. Ce dernier porte le nom d'un héros perdu, à savoir le regretté Albert Mangelsdorff, un génie tromboniste né à Francfort et décédé ici. Un fils de la ville.

L'envie de voyager

Pour ceux qui envisagent de se rendre à Francfort, la réponse devrait être oui. Un jour ou deux pour le tourisme urbain et une ou deux nuits culturelles sont toujours une bonne idée. En outre, la région autour de la ville offre un paysage principalement magnifique, des châteaux et des villes comme Hanau, qui méritent également une visite.

Goethe a déclaré ce qui suit à propos de sa ville natale: «Dans une ville comme Francfort, on se trouve dans une situation étrange. Les étrangers qui viennent ici pointent vers toutes les régions du monde et suscitent l'envie de voyager. " Le gars avait raison. Cela s'applique encore aujourd'hui.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*