Organismes d'autorégulation; Le Nasdaq Stock Market LLC; Avis de présentation et efficacité immédiate du changement de règle proposé pour modifier l'équité 7, article 118 (a)

apprendre la bourse et le trading 233
apprendre la bourse et le trading 100
Organismes d'autorégulation; Le Nasdaq Stock Market LLC; Avis de présentation et efficacité immédiate du changement de règle proposé pour modifier l'équité 7, article 118 (a)
4.7 (98%) 32 votes
 

Commencer le préambule

17 septembre 2019.

Conformément à l’article 19 (b) (1) de la Securities Exchange Act of 1934 ("Loi"),[]

et règle 19b-4,[]

Il est notifié que le 3 septembre 2019, la Nasdaq Stock Market LLC ("Nasdaq" ou "Bourse") a soumis à la Securities and Exchange Commission ("SEC" ou "Commission") la règle proposée, modifiée Décrivez aux articles I, II et III ci-dessous quels articles ont été préparés par la Bourse. La Commission publie le présent avis afin de demander aux personnes intéressées de commenter le changement de règle proposé.

I. Déclaration de l’organisme d’autoréglementation de la substance Modalités de la proposition de modification de la règle

La Bourse propose de modifier les articles 118 (a) (1), (2) et (3), capitaux propres 7, afin d'ajouter un nouveau crédit en vertu de chacune de ces règles pour les ordres non illustrés (autres que les ordres complémentaires) qui fournissent des liquidités. .

Le texte du changement de règle proposé est disponible sur le site Web Exchange à l'adresse http://nasdaq.cchwallstreet.com/, dans le bureau principal de la bourse et dans la salle de référence publique de la Commission.

II Déclaration de l'organisme d'autoréglementation sur l'objet et le fondement juridique du changement de règle proposé

Dans sa présentation à la Commission, la Bourse a inclus des déclarations sur l'objet et le fondement du changement de règle proposé et a examiné les éventuels commentaires reçus sur le changement de règle proposé. Le texte de ces déclarations peut être examiné aux endroits spécifiés au point IV ci-dessous. L’échange a préparé des résumés, établit Lancer la page imprimée 49780dans les sections A, B et C ci-dessous, des aspects les plus significatifs de ces déclarations.

A. Déclaration de l'organisme d'autoréglementation sur l'objet et le fondement juridique du changement de règle proposé

1. but

Le changement de règle proposé a pour objet de modifier les articles 118 (a) (1), (2) et (3) de l'équité 7 en ajoutant un nouveau crédit en vertu de chacune de ces règles pour les commandes non indiquées (autres que les commandes supplémentaires). La section 118 (a) de la section 118 (a) de l’équité en matière de liquidité prévoit les frais et crédits correspondant à l’utilisation des services d’acheminement et d’acheminement des ordres du Nasdaq Market Center par les membres pour tous les titres de 1 $. ou plus que cité. La Bourse propose d’adopter un crédit de 0,0010 $ par action exécutée applicable aux titres inscrits au Nasdaq ("Ruban C") en vertu de l’alinéa a) 1) de la règle, ainsi que des crédits de 0,0015 $ par action exécutée applicables aux titres. cotées à la NYSE ("bande A") et aux titres inscrits à des bourses autres que le Nasdaq et la NYSE ("bande B") en vertu des alinéas a) (2) et a) (3) de la règle, respectivement. Pour avoir droit à chacun de ces crédits, un membre doit fournir 0,10% ou plus du volume consolidé.[]

via des ordres non affichés (autres que les ordres à point médian) et fournissez 0,15% ou plus du volume consolidé aux ordres à point médian pendant le mois. Les crédits proposés sont fournis aux membres qui remplissent les conditions requises pour les ordres non divulgués qui ne sont pas couverts par les listes de crédit fournies pour les ordres non divulgués (autres que les ordres complémentaires) qui fournissent des liquidités dans chacun des paragraphes respectifs de la section 7 de la section Equité 7. 118 a)

2. Base légale

La Bourse estime que sa proposition est conforme à l’article 6 (b) de la loi,[]

en général, et promeut les objectifs des alinéas 6b) 4) et 6b) 5) de la loi,[]

en particulier, en ce sens qu’il prévoit la répartition équitable des frais, charges et autres charges raisonnables entre les membres, les émetteurs et les autres utilisateurs d’installations, et n’est pas conçu pour permettre une discrimination injuste entre les clients, les émetteurs, les courtiers ou les distributeurs .

La proposition est raisonnable.

La modification proposée par la Bourse à son calendrier de crédits et de charges est raisonnable à plusieurs égards. En tant que seuil, la Bourse est soumise à des forces concurrentielles importantes sur le marché des services de transactions sur actions, qui limitent la détermination de son prix sur ce marché. Le fait que ce marché soit concurrentiel a été reconnu par les tribunaux. Dans NetCoalition v. Commission nationale des marchés boursiers, le circuit CC indiquait ce qui suit: "[n]ou on fait valoir que la concurrence pour le flux des commandes est "féroce". . . . Comme l'a expliqué la SEC:[i]n le système de marché national américain Aux États-Unis, les acheteurs et les vendeurs de valeurs mobilières et les courtiers agissant en tant qu’agents d’acheminement des ordres disposent d’un large éventail d’options quant à l’acheminement des ordres d’exécution. [and] "Aucune bourse ne peut se permettre de prendre pour acquis sa part de marché" car "aucune bourse n'a de monopole, réglementaire ou autre, dans l'exécution du flux d'ordres des courtiers en valeurs mobilières". . . . "[]

La Commission et les tribunaux ont à plusieurs reprises exprimé leur préférence pour la concurrence par rapport à une intervention réglementaire visant à déterminer les prix, les produits et les services sur les marchés des valeurs mobilières. Dans le règlement relatif aux NEM, en adoptant une série d’étapes visant à améliorer le modèle de marché actuel, la Commission a souligné l’importance des forces du marché pour la détermination des prix et des revenus du SRO et a également reconnu que le règlement du système actuel Le marché "a connu un succès remarquable dans la promotion de la concurrence sur le marché de la manière la plus large et la plus importante pour les investisseurs et les sociétés cotées en bourse".[]

De nombreuses indications démontrent le caractère concurrentiel de ce marché. Par exemple, il existe des substituts clairs à l’échange de services de transaction sur titres avec garantie du capital sur le marché. La Bourse n’est qu’un des nombreux lieux d’actions sur lesquels les acteurs du marché peuvent diriger leurs flux d’ordres. Les bourses concurrentes offrent des structures de prix échelonnées similaires à celles de la Bourse, y compris des listes de remises et de frais appliqués en fonction du nombre de membres atteignant certains seuils de volume.[]

Dans cet environnement, les acteurs du marché peuvent librement et fréquemment modifier le flux de leurs commandes entre le marché boursier et les sites concurrents en réponse aux modifications apportées à leurs listes de prix respectives.[]

Dans le contexte précédent, la proposition représentait une tentative raisonnable de la part de la Bourse d'accroître sa liquidité et sa part de marché par rapport à ses concurrents.

En règle générale, l’alinéa 118 (a) de la section 118 (a) du tableau des crédits et des charges proposé par la Equity 7 Exchange incite davantage les membres à augmenter leurs activités de fourniture de liquidités à la Bourse et à le faire largement dans les ordres de Toutes les bandes Une augmentation de l'activité générale de fourniture de liquidités à la Bourse améliorera à son tour la qualité du marché boursier de la Bourse et augmentera son attrait pour les participants existants et potentiels. Les nouveaux crédits proposés sont conformes à la section 118 (a) actuelle de Equity 7, dans la mesure où elle prévoit des incitations augmentées progressivement en échange d’une plus grande provision de liquidité pour les ordres non indiqués. De plus, les crédits proposés seront comparables, sinon favorables, à ceux offerts par leurs concurrents.[]

La proposition est une répartition équitable des crédits

La Bourse estime que sa proposition répartira équitablement les crédits proposés entre ses participants au marché. La proposition offrira à un membre la possibilité d’obtenir un crédit plus élevé pour ses commandes qui ne sont pas supérieures aux crédits actuels fournis aux membres qui fournissent 0,03% ou plus du volume consolidé du mois au mi-mois ou d’autres commandes. Ordres non indiqués, soit 0,0005 $ par action exécutée pour les valeurs de bande C et 0,0010 $ par action exécutée pour les valeurs de bande A et B. Comme ces crédits actuels, les crédits proposés pour les valeurs de bande A et B sont: supérieur aux crédits proposés pour les valeurs du ruban C, ce qui reflète l’échange de Lancer la page imprimée 49781désir d'accroître la part de marché des titres de Cinta A et B, qui est inférieure à celle des titres de Cinta C.

En outre, il est équitable que la Bourse augmente ses crédits généraux aux participants dont les ordres lui fournissent des liquidités afin d’encourager une plus grande activité de fourniture de liquidités et de le faire largement dans les ordres de valeurs mobilières sur toutes les bandes. Une augmentation de l'activité générale de fourniture de liquidités à la Bourse améliorera la qualité du marché boursier de la Bourse et augmentera son attrait pour les participants existants et potentiels.

La proposition n'est pas injustement discriminatoire

La Bourse estime que la proposition n’est pas injustement discriminatoire. En premier lieu, la Bourse estime que rien dans son modèle de tarification échelonnée en volume n’est fondamentalement injuste; Au lieu de cela, il s’agit d’un modèle de tarification rationnel bien établi et omniprésent dans l’économie actuelle parmi les entreprises de divers secteurs, des cartes de crédit co-brandées aux supermarchés et aux forfaits de données de téléphonie mobile, qui les utilisent pour récompenser les Fidélité de ses meilleurs clients qui fournissent des niveaux d'activité élevés et encourage les autres clients à élargir le champ de leurs activités. C'est également un modèle de tarification que la Bourse et ses concurrents utilisent depuis longtemps avec le consentement de la Commission. C'est juste parce que cela encourage les clients à augmenter leurs liquidités, à améliorer la découverte des prix et à améliorer la qualité globale des marchés boursiers.

La Bourse souhaite que la proposition améliore la qualité du marché pour tous ses membres et, par extension, attire davantage de liquidités sur le marché, améliorant ainsi la qualité du marché et la découverte des prix. Bien que les fournisseurs de liquidités nets bénéficient davantage des prêts proposés, ce résultat ne fait que renforcer l’activité de fourniture de liquidités, ce qui contribuera à améliorer la qualité du marché et l’attractivité du marché boursier de la Bourse. Participants existants et potentiels.

B. Déclaration de l'organisme d'autoréglementation sur le fardeau de la concurrence

La Bourse ne croit pas que le changement de règle proposé impose une charge à la concurrence qui ne soit ni nécessaire ni appropriée pour promouvoir les objectifs de la loi.

Compétition intramarket

La Bourse ne croit pas que sa proposition place une catégorie d’acteurs du marché boursier dans une position défavorable à la concurrence. Comme indiqué ci-dessus, tous les membres de la Bourse bénéficieront d'une augmentation de la fourniture de liquidité par ceux qui choisissent de respecter les critères de notation de niveau. Les membres peuvent développer leurs entreprises afin de pouvoir recevoir les crédits les plus élevés. De plus, les membres sont libres d’échanger ailleurs, à condition qu’ils estiment que les taux fixés et les crédits accordés ne sont pas attractifs. Comme vous pouvez le constater lorsque vous examinez un graphique de parts de marché, la concurrence des prix entre les bourses est féroce. La liquidité et les parts de marché se déplacent librement entre les bourses en réaction aux fluctuations des taux et du crédit. La Bourse note que la structure par niveau est cohérente avec les pratiques en matière de commissions de courtage et de distribution, ainsi qu'avec les autres secteurs, tels que décrits ci-dessus.

Concurrence entre marchés

En cherchant à savoir si le taux proposé pourrait imposer à la concurrence d’autres OAR un fardeau qui n’est ni nécessaire ni approprié, la Bourse estime que les modifications proposées à son calendrier de crédits et de redevances n’imposeront pas de fardeau à la concurrence, car les services d’exécution de La Bourse est totalement volontaire. et soumis à une large concurrence des 12 autres bourses en direct et de lieux extérieurs à la bourse, qui comprennent 32 systèmes de négociation alternatifs. La Bourse note qu’elle opère sur un marché très concurrentiel sur lequel les acteurs du marché peuvent facilement favoriser des entreprises concurrentes s’ils estiment que les niveaux de tarif applicables à un endroit donné sont excessifs ou si les possibilités de remboursement offertes dans d’autres pays sont plus favorables. favorable. Dans un tel environnement, la Bourse doit continuellement ajuster ses tarifs pour rester compétitive par rapport aux autres bourses et aux systèmes de négociation alternatifs exemptés du respect de la réglementation légale applicable à la bourse. Étant donné que les concurrents sont libres de modifier leurs propres tarifs en réponse et que les acteurs du marché peuvent facilement adapter leurs pratiques en matière d'acheminement des ordres, la Bourse estime que le niveau auquel les modifications de taux sur ce marché peuvent imposer Tout fardeau pour la concurrence est extrêmement limité.

Les nouveaux crédits proposés reflètent cette concurrence car, même en étant l'une des plus grandes bourses américaines. UU. En volume, la Bourse n’a qu’une part de marché d’environ 18%, ce qui, dans la plupart des marchés, pouvait difficilement être considéré comme disposant d’un pouvoir de marché suffisant pour imposer la concurrence. En outre, comme indiqué ci-dessus, la concurrence des prix entre les bourses est féroce, la liquidité et la part de marché fluctuant librement entre les bourses en fonction de l'évolution des taux et du crédit. Cela s'ajoute à la libre circulation des commandes entre les sites en rupture de stock, qui représentaient plus de 37% du volume de l'industrie pour le mois de juillet 2019.

En résumé, la Bourse entend que les crédits proposés renforcent les incitations des membres à fournir des liquidités dans les ordres non présentées à la Bourse, reflétant la vive concurrence pour le flux des ordres mentionné ci-dessus; Toutefois, si les prêts proposés ne sont pas attrayants pour les acteurs du marché, il est probable que la Bourse n'augmentera pas sa part de marché, voire ne perdra en conséquence sa part de marché. En conséquence, la Bourse ne croit pas que les nouveaux crédits proposés compromettent la capacité des membres ou des lieux d’exécution des ordres concurrentiels de maintenir leur position concurrentielle sur les marchés financiers.

C. Déclaration de l'organisme d'autoréglementation sur les commentaires concernant le changement de règle proposé reçu de membres, participants ou autres

Aucun commentaire écrit n'a été demandé ou reçu.

III. Date de prise d'effet du changement de règle proposé et calendrier de l'action de la Commission

La modification de la règle précédente est entrée en vigueur conformément à l’article 19 b) 3) A) ii) de la loi.[]

À tout moment, dans les 60 jours suivant la présentation du changement de règle proposé, la Commission peut suspendre temporairement ledit changement de règle de manière provisoire si cela semble être le cas: (i) nécessaire ou appropriée dans l'intérêt public; (ii) pour la protection des investisseurs; ou (iii) en conformité avec les objectifs de la loi Si la Commission prend une telle mesure, elle engagera des procédures en vue de déterminer si la règle proposée doit être approuvée ou désapprouvée.

IV Demande de commentaires

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre des données écrites, leurs points de vue et leurs arguments, même si la modification proposée est conforme à la loi. Les commentaires peuvent être soumis de l'une des manières suivantes:

Commentaires électroniques

Commentaires sur papier

  • Envoyez vos commentaires papier en triple exemplaire au secrétaire de la Securities and Exchange Commission, 100 F Street NE, Washington, DC 20549-1090.

Toutes les soumissions doivent faire référence au numéro de dossier SR-NASDAQ-2019-071. Ce numéro de fichier doit être inclus dans l’objet si le courrier électronique est utilisé. Pour aider la Commission à traiter et à réviser ses commentaires plus efficacement, utilisez une seule méthode. La Commission publiera tous les commentaires sur son site web (http://www.sec.gov/ rules / sro.shtml) Copies de la soumission, de toutes les modifications ultérieures, de toutes les déclarations écrites concernant le changement de règle proposé soumis à la Commission, et de toutes les communications écrites relatives au changement de règle proposé entre la Commission et toute personne qui: que ceux qui peuvent être retenus du public conformément aux dispositions de la norme 5 USC 552, il sera disponible pour visualiser et imprimer le site Web dans la salle de référence de la Commission, 100 F Street NE, Washington, DC 20549, les jours ouvrables Officiers entre 10h00 et 15h00 Des copies de la présentation seront également disponibles pour inspection et copie au bureau principal de la Bourse. Tous les commentaires reçus seront publiés sans modifications. Les personnes qui envoient des commentaires sont priées de ne pas écrire ni modifier d'informations personnellement identifiables concernant les envois de commentaires. Vous devez envoyer uniquement les informations que vous souhaitez mettre à la disposition du public. Toutes les soumissions doivent porter le numéro de dossier SR-NASDAQ-2019-071 et doivent être soumises avant le 15 octobre 2019.

Commencer la signature

Pour la Commission, pour la Division du commerce et des marchés, conformément aux pouvoirs délégués.[]

Jill M. Peterson,

Secrétaire adjoint

Signature finale
Préambule final

[FR Doc. 2019-20474 Filed 9-20-19; 8:45 am]

CODE DE FACTURATION 8011-01-P

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*