Marché japonais modestement plus bas | Nasdaq

apprendre la bourse et le trading 4
apprendre la bourse et le trading 131
Marché japonais modestement plus bas | Nasdaq
4.7 (98%) 32 votes
 

(RTTNews) – Le marché boursier japonais est légèrement en baisse jeudi dans un commerce instable en dépit des gains du jour au lendemain à Wall Street. Les inquiétudes renouvelées au sujet des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine et les faibles données des commandes provenant des machines centrales japonaises ont amoindri le sentiment.

Le South China Morning Post a rapporté que les Etats-Unis et la Chine n’avaient pas avancé dans les négociations commerciales au niveau annexé cette semaine et que la délégation chinoise conduite par le vice-Premier ministre Liu quitterait Washington DC jeudi, un jour plus tôt que prévu.

L'indice de référence du Nikkei 225 a chuté de 26,46 points, ou de 0,12%, pour s'établir à 21 429,92, après avoir atteint un maximum de 21 531,80 lors des premières opérations. Les actions japonaises ont diminué mercredi.

Dans l’espace technologique, Advantest progresse de 1%, tandis que Tokyo Electron enregistre une baisse de 0,2%.

Les principaux exportateurs sont en baisse malgré un yen plus faible. Panasonic perd près de 2%, Sony baisse de plus de 1%, Mitsubishi Electric est en baisse de près de 1% et Canon a perdu 0,7%.

Sony a annoncé que sa très attendue console de jeux PlayStation 5 sera mise en vente à temps pour les fêtes de fin d'année.

Dans le secteur automobile, Toyota Motor perd 1% et Honda Motor est en baisse de 0,5%.

Le poids lourd du marché SoftBank augmente de plus de 1% et le commerce de détail rapide progresse de près de 1%.

Parmi les réserves de pétrole, Japan Petroleum est en baisse de 0,7% et Inpex en baisse de 0,6% après la hausse des prix du pétrole brut au cours de la nuit.

La Australienne Orora a annoncé qu'elle avait accepté de vendre son unité d'emballage en carton à Nippon Paper au Japon pour 1,7 milliard de dollars australiens. Les actions de Nippon Paper sont en baisse de 0,3%.

Parmi les autres grands gagnants, Aeon Co. gagne plus de 5% et AGC Inc. grimpe de plus de 2%, tandis que J Front Retailing et Nippon Sheet Glass progressent de près de 2%.

En revanche, Haseko Corp. perd plus de 3% et Nikon Corp. en baisse de plus de 2%.

Sur le front économique, le Cabinet Office a déclaré que les commandes pour les machines centrales au Japon avaient diminué de 2,4% en données corrigées des variations saisonnières en août, pour atteindre 875,3 milliards de yens. Cela ne répondait pas aux attentes d'une lecture à plat après la chute de 6,6% en juillet.

La Banque du Japon a déclaré que les prêts bancaires généraux au Japon avaient augmenté de 2,0% en septembre par rapport à l'année précédente, pour atteindre 539,350 milliards de yens. Cela correspond aux attentes et est passé de 2,1% en août.

Les prix à la production au Japon sont restés stables en septembre, coïncidant avec les prévisions après une baisse de 0,3% en août.

Dans le marché des devises, le dollar américain. UU. Il se négocie dans la moyenne de 107 yens jeudi.

A Wall Street, l'action a clôturé mercredi face à un regain d'optimisme quant aux négociations commerciales à venir entre les Etats-Unis et la Chine après qu'un rapport de Bloomberg News a déclaré que la Chine était toujours disposée à conclure un accord commercial partiel avec les Etats-Unis. . Dans le même temps, les commerçants ont largement ignoré le compte rendu de la réunion de septembre de la Réserve fédérale sur la politique monétaire, qui a révélé que certains participants s'inquiétaient de ce que les marchés s'attendent à une réduction des taux d'intérêt plus importante que nécessaire.

Le Dow a gagné 181,97 points ou 0,7% à 26 346,01%, le Nasdaq a augmenté de 79,96 points ou 1% à 7 903,74% et le S & P 500 a bondi de 26,34 points ou 0,9% à 2 919,40.

Les principaux marchés européens ont progressé mercredi. Alors que l'indice allemand DAX a augmenté de 1%, l'indice français CAC 40 a progressé de 0,8% et l'indice britannique FTSE 100 de 0,3%.

Les prix à terme du pétrole brut ont légèrement diminué mercredi après la publication d'un rapport faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole brut aux États-Unis. UU. Dans la semaine qui s'est terminée le 4 octobre. Le brut WTI pour novembre a chuté de 0,04 dollar à 52,59 dollars le baril.

Les points de vue et opinions exprimés dans ce document sont les points de vue et opinions de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement ceux de Nasdaq, Inc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*