Les actions du géant chinois du commerce électronique Alibaba augmentent de près de 8% à ses débuts à Hong Kong

apprendre la bourse et le trading 41
apprendre la bourse et le trading 68
Les actions du géant chinois du commerce électronique Alibaba augmentent de près de 8% à ses débuts à Hong Kong
4.7 (98%) 32 votes
 

Le géant chinois de la vente au détail en ligne, Alibaba, est apparu aujourd’hui alors qu’il dressait le rideau d’une liste de Hong Kong, décrite par la société comme un vote de confiance dans la ville en conflit.

La longue journée de négociation a connu un début fulgurant avec le directeur exécutif, Daniel Zhang, qui a rejoint la scène lors d'une cérémonie boursière à l'intention de dignitaires tels que le secrétaire financier de la ville, Paul Chan, et l'ancien directeur général de Hong Kong, Tung Chee-hwa.

Peu de temps après la fin du gong, la société la plus précieuse d’Asie a bondi de près de 8%, un début brillant après un premier appel public à l’épargne réussi, qui a permis de lever au moins 11 milliards de dollars (8,54 milliards de livres). plus grande ville depuis presque une décennie.

Le PDG d’Alibaba, Daniel Zhang (au centre), a déclaré que la décision de coter à Hong Kong était un vote de confiance envers les marchés de la ville. Le prix des actions de la société a grimpé en flèche le jour de l'ouverture

Le PDG d’Alibaba, Daniel Zhang (au centre), a déclaré que la décision de coter à Hong Kong était un vote de confiance envers les marchés de la ville. Le prix des actions de la société a grimpé en flèche le jour de l'ouverture

Alibaba, président et chef de la direction, Daniel Zhang (au centre), le vice-président, Joseph Tsai (troisième à droite), le secrétaire financier à Hong Kong, Paul Chan (troisième à gauche), la présidente de HKEX, Laura Cha à droite) et l'ancien directeur exécutif de Hong Kong, Tung Chee-hwa (quatrième à gauche), assiste à la cérémonie de cotation du groupe Alibaba à la Bourse de Hong Kong

Alibaba, président et chef de la direction, Daniel Zhang (au centre), le vice-président, Joseph Tsai (troisième à droite), le secrétaire financier à Hong Kong, Paul Chan (troisième à gauche), la présidente de HKEX, Laura Cha à droite) et l'ancien directeur exécutif de Hong Kong, Tung Chee-hwa (quatrième à gauche), assiste à la cérémonie de cotation du groupe Alibaba à la Bourse de Hong Kong

"A l'occasion du vingtième anniversaire de (Alibaba), nous avons franchi une étape importante: rentrer chez soi, rentrer à Hong Kong pour y être inclus", a déclaré Zhang lors de la cérémonie, alors que la foule se réjouissait.

Cette liste est un atout majeur pour Hong Kong, qui a été secouée par des mois de manifestations parfois violentes et par la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, qui a entraîné l'économie dans une récession.

En signe des tensions qui persistent dans la ville après l'une des pires violences des émeutes, des policiers anti-émeute ont été postés mardi à l'extérieur de l'échange.

Alibaba est coté à 176 $ HK (17,46 £), en deçà d'une limite indicative de 188 HK $ (18,65 £) initialement annoncée, mais a brièvement atteint un maximum de 189,50 HKh dans les entreprises en milieu de matinée.

L'action a réduit les bénéfices pour clôturer la journée à 187,50 HK $ (18,60 £), soit une augmentation de 6,5%.

Alibaba a réuni au moins 11 milliards de dollars (8,54 milliards de livres sterling) lors de son introduction en bourse à Hong Kong. Un écran affiche des images du co-fondateur du groupe Alibaba, Jack Ma, lors de la cérémonie d'inclusion du groupe Alibaba

Alibaba a réuni au moins 11 milliards de dollars (8,54 milliards de livres sterling) lors de son introduction en bourse à Hong Kong. Un écran affiche des images du co-fondateur du groupe Alibaba, Jack Ma, lors de la cérémonie d'inclusion du groupe Alibaba

Alibaba est cotée à New York en 2014 dans le cadre d'une offre record mondiale de 25 milliards de dollars (19,42 milliards de livres sterling)

Alibaba est cotée à New York en 2014 dans le cadre d'une offre record mondiale de 25 milliards de dollars (19,42 milliards de livres sterling)

Avec 500 millions d’actions offertes aux investisseurs, la société a levé 88 milliards de dollars de Hong Kong (8,73 milliards de livres sterling, soit 11 milliards de dollars) lors de son introduction en bourse, un record depuis 20,5 milliards de dollars australiens (15,92 milliards de livres sterling). en 2010

Si vous choisissez d'utiliser une option de surallocation pour vendre 75 millions d'actions supplémentaires, vous pourriez générer 101,2 milliards de dollars HK (10,04 milliards £, 12,9 milliards $).

Les chiffres jouent un rôle clé dans la liste. Huit est considéré comme un chiffre propice en Chine et son code d’action est le 9988, ce qui se traduit par «une prospérité durable».

L’introduction en bourse à Hong Kong devrait gagner les faveurs de Beijing, qui a tenté d’encourager ses grandes entreprises de technologie à se rapprocher de chez elles après la perte d’Alibaba et de Baidu à Wall Street.

L’introduction en bourse à Hong Kong devrait gagner les faveurs de Beijing, qui a tenté d’encourager ses grandes entreprises de technologie à se rapprocher de chez elles après la perte d’Alibaba et de Baidu à Wall Street.

Les plans pour une liste d'Alibaba à Hong Kong ont été brisés en 2013, en partie parce que les règles de la ville en matière d'inscription ont empêché Jack Ma (photo) de conserver un certain contrôle sur le conseil d'administration.

Les plans pour une liste d'Alibaba à Hong Kong ont été brisés en 2013, en partie parce que les règles de la ville en matière d'inscription ont empêché Jack Ma (photo) de conserver un certain contrôle sur le conseil d'administration.

L’introduction en bourse à Hong Kong devrait gagner les faveurs de Pékin, qui a tenté d’encourager ses grandes et actuelles entreprises technologiques à citer plus près de chez elles après la perte d’Alibaba et de Baidu à Wall Street.

Les plans pour une liste Alibaba à Hong Kong ont été rompus en 2013, en partie parce que les règles de la ville en matière de liste ont empêché le fondateur puis chef Jack Ma de garder un certain contrôle sur le conseil d'administration.

Alibaba souhaitait alors une autre structure de recours collectifs pour donner aux actionnaires minoritaires sélectionnés un contrôle supplémentaire sur le conseil, mais le marché boursier de Hong Kong a refusé de modifier ses règles. Il est apparu à New York en 2014 dans le cadre d'une offre record de 25 milliards de dollars (19,42 milliards de livres sterling).

Hong Kong a été secoué par des mois de manifestations qui ont entraîné l'économie dans une récession.

Hong Kong a été secoué par des mois de manifestations qui ont entraîné l'économie dans une récession.

Des partisans de la démocratie participent aujourd'hui à un rassemblement éclair dans un centre commercial à Hong Kong

Des partisans de la démocratie participent aujourd'hui à un rassemblement éclair dans un centre commercial à Hong Kong

Depuis lors, la Bourse de Hong Kong a modifié les règles pour permettre les doubles listes, tandis que la directrice générale, Carrie Lam, faisait également pression sur Ma pour qu'elle vende des actions dans la ville.

Les autorités continentales ont également intensifié leurs mouvements pour attirer de telles inscriptions, notamment le lancement d'un nouveau conseil de la technologie à Shanghai en juillet.

Nous sommes rentrés à la maison. Nous revenons à la liste à Hong Kong, a déclaré Zhang. "Cela nous a aidé à compenser notre chagrin il y a cinq ans."

Quand on lui a demandé si la compagnie envisageait de vendre des actions en Chine continentale, Zhang a déclaré aux journalistes: "Hong Kong est un nouveau point de départ, mais ce n'est certainement pas la fin."

Les observateurs ont déclaré que l'introduction d'Alibaba pourrait être une bénédiction pour l'échange, qui a connu une année torride qui l'a également obligé à abandonner une offre d'acquisition de 40 milliards de dollars (31,07 milliards de livres sterling) pour le précieux London Stock Exchange. Groupe, qui aurait créé un titan mondial des marchés.

"Alibaba sera le phare principal pour attirer plus de sociétés", a déclaré à Bloomberg Television Andrew Sullivan, directeur de Pearl Bridge Partners. "Vous pouvez voir que de l'argent neuf est alloué."

Li Xiaojia, directeur exécutif de la Bourse de Hong Kong, a déclaré: "Le retour d'Alibaba, en particulier le retour de nouveaux dirigeants économiques, ainsi que celui de grandes entreprises disposant déjà d'une liste locale et ayant beaucoup de succès en tant que Tencent, et belle image pour le marché des capitaux de Hong Kong. "

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*